Untitled Document
Jean-Claude Palisse
Jean-Claude Palisse
Courtesy galerie Le Rverbre, Lyon
Bilingual : French / English


Jean-Claude Palisse, né à Paris en 1951, vit et travaille à Bruxelles.

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre (Bruxelles) en Industrial Design et en Photographie (Maîtrise en 1980), photographe indépendant depuis 1981, il enseignera à l’ENSAV de1986 à 2009.

 

Première exposition personnelle en 1979 (Galerie Néon, Bruxelles).

Quelques voyages en Orient, un an en Amérique Latine, plusieurs séjours à New-York et Rio de Janeiro ne l’empêchent pas de satisfaire aux commandes commerciales et de poursuivre son travail d’auteur récompensé par diverses distinctions et acquisitions dans les collections institutionnelles et privées européennes (Bibliothèque Nationale de France, Fonds National d’Art Contemporain, Ville de Lyon, Communauté Française de Belgique, Musée de Charleroi, Museu da Imagem de Braga, Caldic Collectie de Rotterdam…).

Depuis le début des années quatre-vingt-dix, il se consacre principalement à son travail personnel, toujours mis en scène et motivé par son intérêt pour le portrait, et de plus en plus influencé par son regard sur la société contemporaine.

 

Après avoir traité de différents aspects de la violence sociale ou géopolitique, il s’intéresse plus particulièrement au rapport des individus ou des couples avec leur milieu socio-environnemental, puis constate, à l’aide de son accrochage morcelé, l’essence psychologiquement perverse et réflexive du phénomène de la vidéo-surveillance. Plus récemment, il nous implique dans le sursaut pathétique de ses personnages face à un contexte de plus en plus déshumanisé, en nous suggérant, de nouveau par son mode de présentation, de prendre place « derrière le viseur », et poursuivra logiquement en dénonçant l’inévitable traçabilité des individus dans une société post-moderne où humanité et sécurité s’opposent dramatiquement. Son dernier travail évoque avec ironie et amertume l'extravagance d'un monde aux repères évanescents, en quête pathétique de raison.

 

Ses photographies, en noir et blanc et de grand format depuis 1994, initialement très sombres, ont progressivement évolué pour atteindre un contraste violent, seulement atténué par différentes gammes de flous, où dominait encore récemment un blanc lumineux et envahissant. La partition fréquente de ses images accentue l’éclatement psychologique des individus qu’elles représentent, tandis que l’importance du format permet d’investir puissamment le lieu d’accrochage.

Bien que les épreuves finales soient des tirages argentiques, réalisés par l’auteur, elles sont le fruit des techniques les plus variées. Récemment, l’usage conjoint des outils argentiques et numériques avait laissé place à la technique du négatif papier associée à celle du sténopé « home made » à plusieurs trous, pour actuellement conjuguer l'ensemble de ces pratiques afin d'enrichir les possibilités plastiques du processus photographique. 

Représenté par la Galerie « Le Réverbère » depuis 1995, ses travaux y ont été présentés régulièrement ainsi qu’entre autre, à la FIAC ou à Paris Photo. Après Etats d’Urgences (1995), R.A.S. (1999), Under Control (2002-2004), Haute Tension (2005-2007) et Sapiens post sapiens (2009-2010), « Le Réverbère » présente son dernier travail en cours Pandémonium (2011-2012). 

  

English

 

Jean-Claude Palisse was born in Paris in 1951. He lives and works in Brussels.
He graduated in 1980 from the Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre (Brussels), with Masters in Industrial Design and in Photography. He has been a freelance photographer since 1981, and taught at ENSAV until 2009.
He had his first solo exhibition in 1979 at the Néon gallery in Brussels.
Despite his travels in the Orient, a year in Latin America and several trips to New-York and Rio de Janeiro, he has continued to fulfill commercial commissions and pursue his personal work, which has won a number of awards and been acquired by institutional and private collections throughout Europe (Bibliothèque Nationale de France, Fonds National d'Art Contemporain, Ville de Lyon, Communauté Française de Belgique, Musée de Charleroi, Museu da Imagem in Braga, Caldic Collectie in Rotterdam…).
Since the early 1990s, he has concentrated on his personal research, maintaining his interest in large size portraiture, and becoming increasingly influenced by his view of contemporary society.
He has been represented by Le Réverbère gallery since 1995, and his latest works have been regularly exhibited there, as well as at the FIAC, or Paris Photo. After Etats d’Urgences (1995), R.A.S. (1999), Under Control (2002-2004), Haute Tension (2005-2007) and Sapiens Post Sapiens (2009-2010), Le Réverbère presents his last work in progress entitled Pandemonium (2011-2012).

 

 

 

 

photographies