Untitled Document

Du 16 septembre au 10 novembre 2017, du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.
PROLONGATION LES 15, 16 ET 17 NOVEMBRE

Julien Magre
Elles
 

Elles.


Elle puis elles.
Elle est d’abord arrivée comme une pierre précieuse.
Elles sont ensuite venues comme de petites tempêtes de vie.
Caroline, Louise et Suzanne. Mes trois filles.
Ma vie dans vos bras.
Mes bras comme des branches.


Elles sont mes arbres.
Elles sont la pluie, la terre et la racine.
Elles sont l’air, le vent et le silence.
Elles sont toutes les nuits, tous mes rires,
toute la lumière de mes nuits.
Elles sont. Là. Maintenant.


Elles sont là, devant nous. Comme des images.
De petites images comme une main qui te caresse.
Des images de vie.
Il n’y a pas de tricherie, juste un peu d’ordre.
Le besoin, la nécessité de mettre de l’ordre, d’archiver,
de rassembler, de coller, de tout voir d’un coup,
d’y voir plus clair. Images manquantes et silences.


Le besoin de montrer la vie plutôt que le monde.


Bonheur, jouissance, intensité.


Puis est arrivé cette longue nuit, cette impossible nuit.


Terreur, manque, intensité. Se replier dans le vide.


Puis, petites joies de nouveau, comme un choix.


Elles, des images encore, de la vie toujours, cabossée et dégradée.
Des images comme témoin, comme tuteur.
De la vie, comme une croyance imposée.
Croyance avec laquelle il faut se battre à jamais ou s’en accommoder.
Reconstruire, revivre, ne pas renoncer, vivre sans doute.
Tout ce poids à soulever, à supporter. Accepter.
Ne pas succomber, comme une promesse.


Puis des rires. Puis rien de nouveau.
La vie comme cataclysme.


Elles sont lumière, tempêtes et cris. Elles sont la vie.


Comme je vous aime mes trois filles.
Aujourd’hui et demain.


Julien Magre, Paris, le 23 mai 2017


Cette exposition rassemble des images de Caroline, Louise
Et Suzanne, prises entre 1999 et 2017.

et aussi...

Durant l’expo

Transbordeur – photographie histoire société.
Dossier #2 « Photographie et exposition ».
Rencontre avec Christian Joschke et Olivier Lugon, rédacteurs en chef de la revue, et Claire-Lise Debluë co-directrice du dossier de ce deuxième numéro de Transbordeur.
Jeudi 22 mars 2018 à 19h30
 
Et aussi...


Denis Roche et Bernard Plossu, La photographie française existe... je l’ai rencontrée. Exposition collective présentée du 7 mars au 20 mai, Maison européenne de la photographie, Mep, Paris


Serge Clément, Escale Cinéma. Exposition du 15 mars au 15 mai, Cinémathèque québécoise, Montréal,Canada


Bernard Plossu, Comme une histoire… Le Havre. Exposition collective jusqu’au 18 mars, Musée d’art moderrne André Malraux, MuMa, Le Havre


Bernard Plossu, L’eau en lumière. Exposition collective jusqu’au 24 mars, Villa Théo, Saint-Clair, Le Lavandou


Géraldine Lay. Exposition collective du 27 mars au 1er mai. Circuit Festival Circulations, Little Big Galerie, Paris


Denis Roche
. Exposition du 5 avril au 2 juin, à l’occasion de la sortie du livre La montée des circonstances aux éditions Delpire, Galerie Folia, Paris


Jacques Damez, La Confluence 2003-2018, 15 ans d’histoire(s) de vi(ll)e(s). Exposition collective du 18 avril au 20 octobre, Archives Municipales, Lyon


Arièle Bonzon, SOLEILS SONORES. Performance avec Anna Kupfer, vendredi 4 mai à 18 h 30, Espace Sainte-Avoye, La Clayette


Arièle Bonzon
, INCERTITUDES. Exposition du 5 au 29 mai, Quartier Livres, la Clayette


Arièle Bonzon
, PASSER. DÉSERT ALLER RETOUR. Exposition du 11 au 29 mai, Le Quai des mots, Chauffailles


William Klein
, New planet photo city. William Klein and Photographers Living in the 22nd Century. Exposition collective jusqu’au 10 juin, 21_21 Tokyo, Japon

Photographie(s) Lyon & Co

Carnet n° 12 disponible (janv. - avril 2018)