Untitled Document

Du 12 mars au 10 mai 2003, du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.
Vernissage le mardi 11 mars, de 18h à 21h, en présence des photographes.
Sortie de réserve(s)
Arièle Bonzon, Pierre Canaguier, Beatrix von Conta, Laurent Dejente, André Forestier, Lionel Fourneaux, Rip Hopkins, Philippe Pétremant

 

Une exposition de printemps “Sortie de réserve(s)” avec l’envie de se laisser aller à l’improvisation, à la rencontre aléatoire entre les oeuvres de huit de nos artistes, simplement dans la recherche trop rarement exprimée de se faire plaisir avec les images. Nous souhaitons vous l’offrir en partage et aussi retrouver la jubilation que nous avons eu à créer en 2001 nos deux expositions “Hommage aux collections particulières” pour fêter les 20 ans de la galerie.

Encore une fois, cette exposition montrera notre amour de la photographie dans tous ses états d’intelligence. Chacun trace sa voie, à sa manière, en n’étant jamais tout à fait classable : ni seulement documentaire, ni tout à fait “photo classique” ou  plasticienne”, un entre-deux qui fait le charme et la richesse de ces photographies qu’elles soient en couleur (L. Dejente, A.Forestier, R.Hopkins, P. Pétremant), en noir et blanc (P.Canaguier, L.Fourneaux) ou solarisées et rehaussées en couleur (B. von Conta) ou associées à d’autres matériaux (A.Bonzon).

Ce sera aussi prétexte à présenter des oeuvres récentes ou en cours de production (A.Bonzon, L. Dejente, A.Forestier), des séries inédites jamais encore exposées à la galerie (B. von Conta, P.Canaguier, L.Fourneaux), ou des oeuvres plus anciennes pour les revisiter (A.Bonzon).

Nous en profiterons également pour accueillir et exposer pour la première fois deux jeunes artistes : Rip Hopkins, 30 ans, anglais, lauréat 2002 de la Fondation CCF pour la Photographie qui nous fera découvrir à travers une mosaïque d’images sa vision du Tadjikistan, et Philippe Pétremant, 27 ans, français, fraîchement diplômé de l’École des Beaux Arts de Saint-Étienne qui s’inscrit avec humour et pertinence dans un genre photographique difficile : la nature morte et son corollaire la question du “décoratif”.

Sortie de réserve(s) : une visite d’atelier de ces huit artistes réunis à la lumière du Réverbère, en toute liberté !

C.Dérioz, J.Damez, janvier 2003.