Untitled Document

Du 27 février au 4 mai 2002, du mercredi au samedi de 18h à 21h et sur rendez-vous.
Vernissage le mardi 26 février 2002, de 18h à 21h.
Invitation à deux galeries parisiennes
Anne Barrault / Polaris-Bernard Utudjian

Les artistes exposés :
Eric AUPOL, Marie BARONNET, Gabriele BASILICO, Katharina BOSSE, Stéphane COUTURIER, Anne DEGUELLE, Anthony HERNANDEZ, Martine LOCATELLI, Magdi SENADJI, Simon WILLEMS.

Une invitation à deux galeries parisiennes proposée par une galerie à Lyon, et ce pour fêter les 20 ans de celle ci, n'est-ce pas une drôle d'idée ? Pas tant que cela si l'on y regarde de plus près. Bernard Utudjian, fondateur de la galerie Polaris et Anne Barrault, fondatrice de la galerie du même nom, ont des parcours, des engagements, des convictions qui font que nos aventures ont des traits communs. Une complicité s'est, de fait, établie : notre façon de concevoir ce métier, notre désir d'une relation privilégiée avec les artistes et le public, notre réel engagement dans l'art et notre croyance dans les oeuvres que nous présentons en sont les ingrédients.
Alors quoi de plus naturel que de les inviter à nous proposer une exposition comme cadeau d'anniversaire ?
Les échanges sont un maître mot de notre activité : entre les artistes et nous, entre le public et nous, entre les médias et nous, sans oublier tous ceux, complexes et indirects qui complètent cette liste.
Après avoir fait un hommage aux collectionneurs, une invitation à des galeristes nous semble dans le droit fil de la manière dont nous envisageons, de façon idéale, nos relations professionnelles, la découverte et la circulation des oeuvres.
Catherine Dérioz /Jacques Damez
 
 
 
Une invitation de la galerie Le Réverbère à Lyon à nos deux galeries implique de réfléchir et de prendre pendant un an des décisions. Réflexions sur la sélection des artistes, chacun de notre côté, puis ensemble confronter nos choix : pourquoi tel artiste ? pourquoi telle oeuvre ?. Réflexion sur la cohérence des oeuvres, sur un face à face possible de celles-ci, sur la salle que nous choisissons pour les présenter. La réussite d'une exposition est souvent proportionnelle à la qualité des choix pris. Chaque galerie a vu "naître" ces oeuvres, les a reçues dans sa réserve, les a accrochées sur ses murs et a "vécu" avec celles-ci plusieurs semaines, ou plusieurs mois. Il s'agit maintenant de transfigurer cette naissance dans un autre lieu.
Monter une exposition comme celle-ci, c'est échafauder un scénario, réfléchir aux enjeux d'une telle invitation, oublier sa propre galerie, ses murs, sa ville, pour recréer une autre atmosphère, dans une autre ville, une autre rue, sur d'autres murs, pour d'autres visiteurs.
C'est aussi découvrir le plaisir de travailler pour quelques temps à trois galeries, chacune vivant l'art de façon très personnelle, temps de décisions, d'échanges et de partage.
Accepter d'être jugé par un public qui n'est pas le sien, qui verra une exposition, fruit de notre dialogue, chargée du mystère de son élaboration.
Notre seul but enfin : que cette exposition vous (nous) rende heureux.
Anne Barrault / Bernard Utudjian