Untitled Document

Du 12 mai au 24 juillet 2010, du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.
Vernissage le mardi 11 mai 2010, de 14h à 21h, en présence du photographe.

Serge Clément
N à Y
from END to WHY 

 

 
N à Y
from END to WHY
Une avancée au coeur d’une ville, dans sa fragmentation jusqu’à l’abstraction,jusqu’à la limite de la surface, du grain, du photographique.

New York, 3 juillet 2007-1er janvier 2008, résidence 111 Wooster Street.
Depuis Soho, dans les quartiers voisins d’Est et d’Ouest
déambuler quotidiennement vers Alphabet City, Lower East Side,
Chinatown, Nolita, Soho, Tribeca, East Village, Little Italy,
Battery Park, South Seaport, Financial District, Greenwich Village,
Chelsea, Meatpacking District...
Résident temporaire, étranger, de culture, de langueproximité de coeur
Manhattan, l’atelier : marcher la ville...intuitif, ouvert aux hasards, à l’accidentel du quotidien
langage : photographier
inspiration : lectures, rencontres, expositions,
discussions, découvertes, curiosités, faits divers,
livres photographiques, historiques, rhétoriques
Enraciné dans la ville, y rester invisible,
prendre possession du lieu,
le dedans de la ville, de la viepour s’y reconnaître, pour s’y retrouver
immersion totale, la quête photographique
aucune analyse, aucun retour
six mois durantinfluence : début XXe siècle, années 20...
dadaisme, surréalisme, Bauhaus
références historiques: développements parallèles
de la ville new-yorkaise et de la photographie
effervescence des mouvements artistiques
début XXe siècle,
New York en pleine croissance
la photographie entre dans la modernité
supporte les mouvements d’avant-garde
début XXIe siècle,
grandes interrogations socio-écolo-artistico-politico
croissance urbaine, transformation numérique
 
Montréal, 2 janvier 2008-2 janvier 2010, atelier boulevard Saint-Laurent.
laboratoire photo: planches-contacts, copies de travail
ingrédients: temps, distance, recul, proximité
analyse, questionnement, définition du projet
la photographie est question plutôt que réponse,
ellipse, mémoire, désordre, impossibilité,
résistance, bruit et fureur, plaisir, fraîcheur et sommeil,
détail et apaisement,
quête et secret
une construction, autre, un échafaudage
souvenir de lectures, de citations, de sensations, d’impressions
imprégné du rythme des marches, du regard de l’étranger
de parcellesde photographies ébréchés
Fragmentaires.
Montréal, 22 février 2010

Avec le soutien de la Délégation générale du Québec en France