Untitled Document
Du 26 décembre 2007 au 24 février 2007, du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.
Vernissage le mardi  29 février 2009, de 22h à 21h, vernissage en présence du photographe.
Figures déliées sur un fond sans fond, 2002-2006

 

Lʼappréhension des images photographiques dans le travail présenté ici est inséparablement physique et mentale. Ces images riches de concret exhibent tout dʼabord leur poids ou légèreté puis sʼépanouissent dans les textures, couleurs et lumières.
 
Faites de rencontres, de croisements, dʼune multitude de signes et dʼévènements, les images relèvent ainsi de « temps-superposés » – couches hétérogènes de plusieurs mémoires. Constamment en mouvement par les métamorphoses et métaphores successives (induites par les passages dʼune strate de mémoire à lʼautre), les images se chargent, acquièrent une certaine densité et en un même temps se vident dʼelles-mêmes.
 
Ces « images-dépôt », si on peut les nommer ainsi, sont en quelques sorte une pensée visuelle : va-et-vient, glissements constants du réel, de la mémoire, de lʼimaginaire. Décomposées en fragments, parfois abstraits, les images apparaissent
isolées. Leur « mise en configuration » produit alors des déploiements inédits, dʼoù surgissent des images « autres » et entières.
 
Constellations, étoilements, les agencements permettent dʼétendre la présence des images à un espace/temps distant qui en est comme un écho, un complément. Il nʼy aurait de figure quʼouverte, déliée et non close en système. Une fragilité due
aussi à la calme violence des césures et aux silences des espacements. Ces formations dʼimages nʼen disent pas moins les choses, parfois de manière opaque, comme peuvent lʼêtre certaines évidences enfouies, dérobées.

Y.R.